previous arrow
next arrow
Slider

De retour en RDC, Moïse Katumbi met en garde les autorités contre toute tentative de modifier la Constitution

Aussitôt arrivé en Lubumbashi, l’opposant Moise Katumbi a prévenu les autorités de la République Démocratique du Congo de ne pas modifier la constitution.

Cet ancien allié de Kabila ne croit pas à l’actuelle majorité parlementaire pour manipuler le gouvernement. La vraie majorité c’est le peuple, dit-il. « Ils veulent toucher à la Constitution, aller au suffrage indirect pour la présidentielle. Nous ne serons jamais d’accord avec ça, prévient-il. La population congolaise veille à ça, et nous tous de l’opposition nous n’accepterons jamais ça », a indiqué le coordonnateur de la plateforme Lamuka.

L’ancien gouverneur du Katanga est rentré au pays avec tous ses collaborateurs qui étaient en exil avec lui notamment Olivier Kamitatu et Francis Kalombo. Il rappelle aussi qu’il jouera un rôle d’une sentinelle du peuple congolaise et sans place est dans l’opposition républicaine.

« Ce qui est important pour moi, c’est que le nouveau président puisse changer ce pays. Est-ce qu’il va oublier le peuple ? Je ne crois pas, affirme-t-il. Nous, nous sommes de l’opposition, nous allons l’aider à changer le pays. Mais nous allons condamner là où il faut condamner. Nous serons une opposition exigeante», a-t-il précisé aux congolais depuis Lubumbashi.

 

Dieumerci Matondo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *