previous arrow
next arrow
Slider

Madeleine Mbongo Mpasi, une des figures de proue de la science de l’information et de la communication en RDC

De nationalité congolaise, Madeleine Mbongo Mpasi est professeure des Universités. Mariée et mère de famille. Elle s’est spécialisée dans l’enseignement et les approches théoriques du journalisme. Elle est une des rares figures  qui maîtrisent la science de l’information et de la communication (SIC).

En 1998, après avoir décroché son diplôme d’Etat en sciences commerciales et administratives, elle s’inscrit à l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC) en 1998. C’est ce départ qui aujourd’hui est devenu toute la vie d’une professeure passionnée et capable d’aider et de transformer la jeunesse en transmettant son savoir faire à la génération montante. De 2001 à 2003, elle obtient successivement les diplômes de graduat et de licence avec la mention ‘’Grande Distinction’’. C’est pourquoi elle a été retenue comme Assistante.  Six ans après, en 2009, elle défend un mémoire d’études approfondies en sciences de l’information et de la communication.

En 2015, elle présente sa thèse de doctorat. En fait, ayant constaté une certaine mutation tendant à abandonner le modèle ordinaire d’écriture journalistique qu’elle a qualifié de « constatif », elle propose un autre modèle nommé : « prospectif ». En 2016, elle a été promue chef des Départements des sciences de la communication. Depuis le 7 novembre 2018, elle occupe le poste de Secrétaire Général Administratif à l’IFASIC.

Professeure des Universités, elle enseigne notamment à l’IFASIC, à l’Université Libre de Kinshasa, à l’Université Kongo et à l’Université William Booth. Spécialisée dans l’enseignement et les approches théoriques du journalisme, ses nombreuses productions scientifiques se préoccupent dans la mise en œuvre d’une méthodologie journalistique fondée sur le contrat anthropologique et culturelle entre l’énonciateur et l’énonciataire de l’information médiatique.

C’est une figure que la République Démocratique du Congo ne pourra pas oublier par son talent. Elle a donné le goût à plusieurs personnes de sa génération et à la génération montante à suivre son exemple particulièrement en Science de l’information et de la communication mais aussi comme une vraie mère de famille mariée à un doyen de la science.

 

Infordc et Ledecryptage.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *