previous arrow
next arrow
Slider

RDC : Jean-Lucien Bussa appelle la Cour constitutionnelle à corriger certaines erreurs dans le traitement des recours de résultats des législatives nationales

Dans une conférence de presse tenue jeudi 23 Mai à Kinshasa, le président du regroupement politique la Coalition des démocrates (CODE) a dénoncé la « manipulation des résultats par certains juges dans les arrêts prononcés par la constitutionnelle ».

Selon lui, l’arrêt rendu dans la circonscription électorale de Gungu, dans la province du Kwilu n’a rien qui cadre avec la vérité des urnes. « J’apprends qu’il y des manœuvres frauduleuses de certains acteurs politiques, anciens candidats députés nationaux qui ont lamentablement échoué dans leurs circonscriptions électorales, qui se servent de certains juges au niveau de la Cour constitutionnelle pour se faire proclamer députés nationaux. Et de ce fait, ils jettent un discrédit sur la Cour constitutionnelle qui est censée être juste. Mon regroupement politique est victime de cette injustice et de ces manœuvres frauduleuses », dénonce cet acteur politique congolais.

Bien qu’après le verdit rendu par la Cour constitutionnelle n’autorise pas de recours mais le président du CODE croit que cette institution laissera une possibilité aux candidats afin de corriger certaines erreurs commises.  «C’est vrai que les arrêts de la Cour constitutionnelle ne sont pas susceptibles de recours. Mais la Cour laisse une fenêtre d’opportunités. Il s’agit de la requête pour correction d’erreur matérielle que notre avocat va introduire. Je suis un politique. Cette erreur doit être corrigée. Et je ne l’accepterai en aucune manière. Je prendrai mes responsabilités au moment opportun », a-t-il conclu.

 

Dieumerci Matondo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *