previous arrow
next arrow
Slider

Ordonnances de Félix Tshisekedi : Après Kinshasa, les militants de l’Udps ont manifesté à Lubumbashi ce mardi 11 Juin

Les manifestations des militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ont marché ce mardi 11 Juin à Lubumbashi dans la province du Haut Katanga. Ils ont marché sur les grandes avenues de la ville de Lubumbashi et ont chuté à l’assemblée provinciale.

La nomination au sein de la SNCC et la GECAMINES sont les ordonnances qui ont déclenché le climat qui règne à l’assemblée nationale. Ces sympathisants de l’Udps condamnent le comportement du bureau de l’Assemblée nationale qui a abordé la question sur les ordonnances signées récemment par Félix Tshisekedi. Pourtant une question ne devra pas faire objet d’un débat selon certains députés proches du Cach. Les militants du parti présidentiel dénoncent la violation de la constitution pour ce sujet abordé à la chambre basse du parlement.  A Lubumbashi, les militants de l’UDPS exigent le divorce entre Front Commun pour le Congo et Cap pour le Changement.

Selon un correspondant d’Infordc sur place, certains manifestants dénoncent « un manque de respect de la part des députés du FCC au chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo qui décide pour le bien-être de tous ». Ils ont promis de continuer les manifestations jusqu’à ce que les mesures seront prises par les autorités du pays.

Le siège du PPRD a été saccagé par les militants venus de tous les coins de la ville de Lubumbashi. Selon un cadre, une réunion est prévue pour procéder à l’évaluation des dégâts causés par les militants de l’Udps.

Il sied de rappeler qu’à Kinshasa, les militants ont également commencé la journée ce mardi par une poursuite de la procédure d’hier de créer un QG devant le palais du peuple.

  

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *