ACTUALITÉ DERNIÈRES NOUVELLES EN COURS POLITIQUE RÉCENT

Joseph Ilunga : « Les autorités de l’Udps et du PPRD doivent calmer leurs militants » pour éviter de plonger le pays dans le chaos

Les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social a manifesté cette semaine pour témoigner leur mécontentement vis-à-vis de l’acte posé par le bureau de l’Assemblée nationale – débat sur les ordonnances du président Félix Tshisekedi.

D’après l’analyste politique et consultant de plusieurs institutions africaines, Joseph Ilunga, « les autorités de ces deux partis politiques – UDPS et PPRD doivent chercher des moyens pour atténuer la tension qui règne ce jour-ci afin d’éviter de plonger le pays dans le chaos. C’est vrai que les vues ne s’accordent pas actuellement entre ces partis mais les institutions doivent fonctionner pour le développement du pays ».

Pour lui, « la responsabilité est partagée parce qu’il y a eu des injures et actes de vandalisme entre ces regroupements politiques appartenant à la coalition FCC – CACH après l’investiture de Félix Tshisekedi comme président de la République.

Après les militants de l’Udps, ceux du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) de Joseph Kabila ont aussi fait leur descente au palais du peuple pour dire à leurs adversaires politiques qu’ils ne peuvent plus tolérer ces injures à l’endroit des autorités du FCC.

C’est au cour de la récente plénière à l’Assemblée nationale que Jeanine Mabunda, président de la chambre basse du parlement a autorisé un débat via une motion incidentielle d’un élu sur les ordonnances signées récemment par le président de la République. Ces ordonnances portent sur les nominations au sein de la SNCC et de la GECAMINES.

 

Dieumerci Matondo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *