ACTUALITÉ DERNIÈRES NOUVELLES EN COURS POLITIQUE

RDC : Michel Okongo appelle la classe politique congolaise à l’apaisement et à la retenue

Actuellement, le climat n’est pas bon entre le Front Commun pour le Congo et Cap pour le Changement après la récente signature des ordonnances du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi sur les nominations au sein de la SNCC et la GECAMINES. L’affaire qui a déclenché le débat à l’Assemblée nationale via une motion incidentielle d’un député membre du FCC.

En effet, l’avenir devient de plus en plus difficile à préconiser pour ce mariage qui semble déjà mettre en désaccord le membre des familles. « Depuis quelques jours les membres de ces deux familles politiques se livrent à des affrontements qui risquent de provoquer le chaos en République démocratique du Congo. Par ailleurs, ces deux regroupements politiques seraient liés par un accord pré-électoral dont seules les familles politiques de Joseph Kabila et Félix Tshisekedi connaissent la teneur. Face au climat délétère créer par depuis un certain temps par ce deux clans », indique Michel Okongo dans un communiqué signé jeudi 13 juin.

Selon leader politique, « le combat à mener demeure toujours  celui  de l’instauration d’un Etat de droit en RDC, c’est ne pas les intimidations, ni la violence qui sauraient détourner le congolais de l’objectif ». Et poursuit, que « le peuple congolais est reconnue par sa vocation internationale, la capacité à résoudre les problèmes internes et  transcender les ambitions personnelles, les appétits exacerbés, illimités du pouvoir, les réflexes  de la peur,  l’intense  capacité de nuisance ainsi que le soif  de revanche  qui caractérisent  les deux camps politiques, sont de nature à provoquer le chaos en République démocratique du Congo ».

 

Kereph Nete

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *