ACTUALITÉ DERNIÈRES NOUVELLES EN COURS POLITIQUE

RDC : Néhemie Mwilanya rappelle qu’il y a aussi des invalidations au sein du FCC

Après une vague d’invalidations des députés par la Cour constitutionnelle, les voix se sont levées au sein de plusieurs regroupements politiques. Les partis de l’opposition accusent cette institution judiciaire de violer la constitution mais certains affirment que les députés de toutes les plateformes politiques ont le même problème.

En effet, le coordonnateur du Front Commun pour le Congo, le professeur Néhémie Mwilanya  a affirmé que sa plateforme aussi connait aussi ce même problème d’invalidations par les arrêts de la Cour Constitutionnelle. Il compte déjà plus de dix députés nationaux invalidés par la Cour dans le cadre du contentieux électoral.

“Le FCC compte à ce jour 10 invalidations dans son rang. Alors, finalement qui doit se plaindre de l’action de la Cour? Je crois que quand on accorde le rôle de l’arbitre à une institution, il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle distribue des bonbons d’un côté et le feu de l’autre. Certainement qu’elle joue son rôle d’arbitre. Je vous informe que je suis assailli aussi par les réclamations de députés invalidés du FCC, on en est à une dizaine”, a indiqué Néhémie Mwilanya jeudi 13 juin au cours d’un point de presse.

 

Pour lui, la responsabilité sur ces invalidations ne revient pas à la Cour Constitutionnelle car elle fait son travail lui confié en tant qu’une plus haute institution judiciaire du gouvernement de la République. Et contrairement aux revendications de Lamuka, il a précisé que “le Front Commun pour le Congo a le respect des institutions”. “LAMUKA compte plus de 70 députés à l’assemblée nationale, et si on invalide 20 ça signifie qu’on a validé une cinquantaine. Et au niveau du Front Commun pour le Congo c’est la même chose. Autant il y a des validations, autant il y a des invalidations”, a-t-il expliqué à la presse.

Rappelons ici, que la Cour Constitution est la plus haute institution qui traite les contentieux électoraux. Et ces décisions prises sont irrévocables.

 

Dieumerci Matondo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *