ACTUALITÉ EN COURS ENJEU

Rdc/Violences faites à la femme : Carine Ilunga appelle à l’implication des autorités pour des solutions durables

La question de la violence faite à la femme devient de plus en plus très récurrente en République démocratique du Congo particulièrement dans la ville province de Kinshasa. Carine Ilunga a, dans une interview accordée à infordc tiré la sonnette d’alarme aux autorités congolaises pour palier à fléau.

En effet, la femme est violée de plusieurs manières. Carine Ilunga demande l’implication totale des autorités.  « les autorités congolaises doivent s’impliquer sérieusement dans ce combat, la violence faite à la femme n’est pas banale pourtant on s’en soucie moins, elle semble être légère aux yeux de la justice congolaise », a-t-elle indiqué.

Pour revenir sur le cas de violence sexuelle de la mineur de 13ans, Carine Ilunga n’est pas restée silencieuse face à la décision de la justice congolaise. «Jusqu’à quand, la femme sera toujours victime du viol en République démocratique du Congo? je n’ai vu aucun homme subir une peine contre la violence faite à la femme, la petite fille de 13ans qui venait d’être violé sexuellement n’a pas trouvé justice, que la justice fasse bien son travail», s’est-elle indignée.

Notons que Carine Ilunga est une femme politique, candidate député malheureuse à la circonscription de Funa aux échéances législatives du 30 décembre passé.

 

Yvette Ditshima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *