ACTUALITÉ DERNIÈRES NOUVELLES POLITIQUE

RDC: L’ Acaj demande l’audit des avoirs de Joseph Kabila, l’Anadec contre-attaque

L’Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l’Émergence du Congo( ANADEC) condamne la demande de l’ Association Congolaise pour l’accès à la Justice (ACAJ) de faire un audit des avoirs de l’ancien président de la république Joseph Kabila Kabange.

Dans un message parvenu à la rédaction d’infordc.net le mardi 8 octobre, le secrétaire général de ce parti cher au ministre Aggée Aje Matembo Toto, estime que les propos de Me George Kapiamba sont maléfiques, teintés de haine et de jalousie.

Pour le Docteur Ivan ILUNGA NGINDU, l’ACAJ est une association qui oeuvre pour les intérêts occultes et égoïstes des impérialistes. Il ajoute que la demande de Maître George KAPIAMBA est illégale au regard de dispositions de l’Article 3, Alinéa 1, de la loi n°18/021 du 26 juillet 2018 portant statut des anciens Présidents de la République élus et fixant les avantages accordés aux anciens chefs de corps constitués.

Le secrétaire général Dr Ivan Ilunga pense que l’attitude du Coordonnateur de l’ACAJ vise à déstabiliser l’unité, la réconciliation et la cohésion nationale acquises à la suite de la première Alternance démocratique et pacifique des pouvoirs en RDC. “Ce comportement anti-patriotique vise également à outrager le partenariat entre les deux leaders de la Coalition Républicaine FCC-CACH, l’ excellence Félix TSHISEKEDI, Président de la République, et son excellence Joseph KABILA, Président de la République Honoraire, Héros Vivant”, a-t-il précisé.

De ce qui précède, le Docteur Ivan ILUNGA prévient à Maître Georges KAPIAMBA que l’ANADEC, en tant que Sentinelle de la République et Défenseur de la Souveraineté de la Nation Congolaise, ne donnera pas libre accès à ce qu’elle considère des commérages, ni aux tentatives de diabolisation, manipulation ou encore de déstabilisation en vue de satisfaire les appétits gloutons des ennemis de la République. Ce parti du FCC met donc en garde Maître Georges KAPIAMBA et son Association ACAJ tout en les invitant au respect de droit à l’honneur, à la dignité et à la considération dûs à tout Président de la République Honoraire. Au cas contraire, ils seront poursuivis en justice , a-t-il prévenu.

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) a appelé la semaine dernière le procureur de la Cour constitutionnelle à enquêter sur les patrimoines de l’ancien président de la République, Joseph Kabila et ses anciens Premiers ministres.

La même demande avait été aussi adressée au procureur de la Cour de cassation pour qu’il en fasse autant contre les anciens vice-premiers ministres, ministres, vice-ministres.

et “n’hésite pas à les contraindre par tous les moyens de droit et/ou à les poursuivre en cas d’obstruction, rébellion et autres infractions”, ajoute-t-il.

Orman BOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *