ACTUALITÉ CULTURE DERNIÈRES NOUVELLES

Kinshasa : Foire des enfants vivant avec handicap, mission réussie pour l’Asbl « Smile again »

La foire des enfants vivant avec handicap a été organisée dimanche 24 Novembre au terrain de l’Ispt-Kin.

Cette activité qui visait à rassembler les enfants handicapés afin de promouvoir leur talent, est une mission réussie et le défi à été relevé par l’association sans but lucratif (ASBL), “Smile again” comme l’explique David-Joseph TSHIMBELA l’un des organisateurs.

«  Nous portons un regard décevant et positif au vu de cette journée. Décevant parce-que nous n’avons pas pu avoir un si grand monde comme souhaiter mais le regard est positif du fait que le défis a été relevé. Le but n’était pas de rassembler seulement les enfants handicapés mais aussi de faire voir aux gens comment est-ce que ces derniers pensent, agissent, réfléchissent et peuvent s’intégrer dans la société. Nous voulions faire comprendre cela à la génération du 21e siècle ».

Au cours de cette journée, plusieurs prestation ont été réaliser par les enfants handicapés notamment des poèmes, de ballet, un défilé de mode, l’exposition d’oeuvres d’art et tant d’autres.

L’un des invités de cette journée, qui lui même est une personne vivant avec handicap, n’a pas manqué d’exprimer ses sentiments au micro d’Infordc.net. «  Je suis très ému de voir que cette association à pensé aux enfants handicapés qui sont souvent délaissé. C’est une première pour moi d’assister à une telle activité. Des actions pareille doivent être repeté afin de donner de l’espoir aux petits enfants qui se sentent marginaliser. Au travers ces actions, ils comprendront qu’ils valent quelque chose et se donneront de la valeur dans la société ». Eloi KINGUEZE, coordonnateur de l’ONG “Jeunes vivant avec handicape”.

À savoir que l’ASbL “Smile again” compte pas s’arrêter qu’aux enfants vivant avec handicap mais elle envisage élargir son champ d’action dans les prochaines horizons et demande le soutient de tout le monde afin de venir en aide aux personnes dans le besoin.

Dan Mwambi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *