ACTUALITÉ DERNIÈRES NOUVELLES SOCIETE

L’Ong”Handicap Zéro” plaide pour les personnes handicapées en RDC

La présidente de l’Ong ” Handicap Zéro”, Mme Rehema Bweka Sergine Gino plaide pour l’amélioration des conditions de vie des personnes vivant avec handicap en République Démocratique du Congo. Elle l’a fait savoir dans un message parvenu à la rédaction d’infordc.net. Et ce, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des personnes handicapées célébrée le 3 décembre dernier.

“Promouvoir la participation des Personnes Handicapées (PH) et leurs dirigeants, agir pour le programme de développement 2030″, c’est le thème de cette année. Les Nations Unies ont voulu à travers ce thème, mettre un accent particulier sur l’autonomisation des personnes handicapées pour un développement inclusif, équitable et durable, dans le cadre du programme de développement durable (ODD), à l’horizon 2030.

Pour sa part,”Handicap Zéro” a célébré cette journée sous le thème: “Atteindre les ODD. Briser les barrières”. Cette organisation non gouvernementale estime que pour faire participer tout le monde au processus de développement d’une communauté, il faut créer des conditions qui facilitent l’accessibilité de tous, y compris les personnes handicapées.

Elle rappelle que les Objectifs du développement durable (ODD), sont considérées comme des résolutions prises par les Nations Unies pour le développement des pays du monde. “Parmi ces ODD, il y a la promotion et l’intégration des PH. C’est faire participer ces personnes au processus de développement. Et c’est à ce moment là que l’on peut parler du développement inclusif”, peut-on lire dans ce document.

Sergine Gino Rehema Bweka ajoute qu’on ne peut pas concevoir un projet de développement durable sans les personnes handicapées parce que le développement est une affaire de tous.

” Lorsqu’on veut développer une communauté, on doit impliquer tout le monde”, a-t-elle renchéri. Dans le même ordre d’idées, elle rappelle que pour se conformer aux résolutions de l’ODD, certains États se sont engagés à travailler en fonction de cela, en créant des opportunités, des conditions (notamment des lois), pour faciliter l’accessibilité et l’intégration des personnes handicapées.

C’est cela qu’elle considère de briser les barrières, qui pour elle, freinent l’intégration et la participation des personnes handicapées dans le processus de développement. Le constat sur ce domaine reste à déplorer pour la RDC alors que beaucoup de pays de l’Occident, de l’Asie et quelques uns de l’Afrique sont avancés, souligne-t-on. “La Rdc n’avance pas dans ce domaine parce qu’elle cherche à inventer sa roue. N’a-t-on pas dit que l’enfant intelligent est celui qui sait copier les bonnes choses chez l’autre?

La Rdc n’a qu’à demander conseil aux pays qui ont émergé dans ce domaine pour savoir comment eux ont fait pour arriver à faciliter l’intégration des personnes handicapées. La Rdc va y arriver par des accords bilatéraux c’est-à-dire engager des échanges entre experts congolais et ceux de ces pays là”, conclut la présidente de ” Handicap Zéro”.

Orman Bola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *