ACTUALITÉ DERNIÈRES NOUVELLES POLITIQUE

RDC : Félix Tshisekedi lance le séminaire de renforcement des capacités des membres du gouvernement

Les membres du gouvernement de la République Démocratique du Congo sont réunis à Zongo dans la province du Kongo Central depuis ce vendredi 27 décembre.  Cette rencontre vise spécialement à renforcer les capacités des membres de ceux-ci sous le thème général : « Leadership, conduite et renforcement de l’efficacité de l’action gouvernementale ».

Sous la direction du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, ce séminaire va tracer les orientations à suivre par chaque membre de l’Exécutif  national en adoptant la gestion axée sur les résultats (GAR) comme mode de gestion de la performance du programme gouvernemental.

Dans son allocution, le chef de l’Etat a salué les efforts du gouvernement pour la réussite de son programme de 100 jours et les satisfécits obtenus du Fonds Monétaire International, de l’appui de la banque africaine de développement, sans compter d’autres institutions internationales. Après avoir rappelé à ses ministres les exigences politiques qui ont abouti à la création de la coalition gouvernementale, Félix Tshisekedi a motivé le gouvernement Ilunga Ilunkamba à prêcher par la discipline, la rigueur, la compréhension de fonctions et de responsabilités, dont l’objectif recherché est l’efficacité de l’action et le renforcement de la cohésion et de la solidarité dans les tâches respectives de chaque ministre.

« C’est ici l’occasion d’éviter certains malentendus ou interférences enregistrés au cours de ces trois derniers mois. Nos populations vivent depuis plusieurs décennies dans des conditions infrahumaines, chaque jour doit être mis à profit au service de notre peuple. Nous devons faire l’économie des conflits et des divergences sur les contradictions éventuelles qui peuvent subvenir dans le cadre notre action », a déclaré le chef de l’Etat qui interdit toute forme d’agissement et d’improvisation non conformes aux lois et règlements régissant les responsabilités de chacun.

Le magistrat suprême a prôné les sanctions en cas de méconduite : « Je m’assurerai, avec le premier ministre, que des sanctions et des mesures exemplaires appropriées soient prises pour garantir l’exemplarité dont vous devez en tout le temps et en tout lieu être la preuve”. Considérant transversalité des questions relevant de leurs réformes juridiques, chaque membre du gouvernement est astreint à la collaboration dans le traitement de certains dossiers et au principe de solidarité gouvernementale ». lL président de la République espère qu’à l’issue de ces travaux que son gouvernement en sorte renforcer en termes de la cohésion dans la collaboration et de l’efficacité dans la manière de répondre aux attentes du peuple. Car, dit-il, l’homme congolais doit rester au centre de nos préoccupations.

« Un gouvernement est une équipe, ceux qui en font partie sont liés par le destin au-delà de nos appartenances politique, de nos origines ou nos religions, nous sommes tenus aux résultats ».

Après ce discours du chef de l’Etat, les exposés se sont poursuivis touchant plusieurs thématiques ayant trait avec la gestion efficace de la chose publique. C’est le cas du Professeur Freddy Matungulu, Représentant de la RDC à la BAD, Banque Africaine du Développement qui a planché sur la mise en œuvre du Programme du Gouvernement, Gestion Axée sur les Résultats(GAR) et contrats de performance des Ministres. Cette intervention centrée essentiellement sur les 15 piliers du Programme d’action du gouvernement Ilunkamba a émerveillé, conscientisé et surtout suscité un bon débat chez les participants. L’objectif, souligne Freddy Matungulu, est de créer un environnement des affaires incitatives. Il s’agit bien du 5e pilier du programme d’action du gouvernement Ilunkamba centré sur l’aspect économique.

À l’issue du séminaire, chaque membre du gouvernement aura une lettre de Mission retraçant les priorités, les résultats et les livrables attendus dans un délai fixé.

Résultats attendus

Le séminaire des membres du Gouvernement devra fédérer ces derniers autour de (s):
– Bonnes pratiques pour assurer la cohésion gouvernementale par un leadership responsable au service de tous communiquées et intériorisées ;
– La mise en œuvre des priorités gouvernementales dans le cadre d’un dispositif de suivi et évaluation de la performance à travers les lettres de mission adoptées ;
– La compréhension commune de fonctionnement du Gouvernement et sa collaboration avec les autres institutions de l’État et différents partenaires partagées.


La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *