ACTUALITÉ DERNIÈRES NOUVELLES SOCIETE

RDC : une trentaine de miliciens se désolidarisent du groupe FPP/AP à Lubero

L’ONG locale JAPED (Jeunes ambassadeurs de la paix et du développement de la RDC) déclare avoir désolidarisé une trentaine de combattants du groupe armé Maï-Maï FPP/AP du général autoproclamé Kasereka alias, Kabindon, mercredi 1er janvier à Kinyatsi, environ 10 km au nord de Lubero-Centre (Nord-Kivu). Cette reddition est le fruit d’un travail de longue haleine, mené par cette organisation, affirme le président de JAPED, qui appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités pour l’encadrement de ces ex-combattants.

Selon le président de cette organisation, Disciple Makasi, ces combattants ont accepté cet appel à déposer les armes pour participer à la restauration de la paix.

Leur reddition fait suite à un très long processus de sensibilisation et de conscientisation mené auprès de ces combattants dans leurs camps et Etat-major, avec des messages de la paix.

Et c’est mercredi qu’ils ont été acheminés au centre de transit à Kirumba, selon Disciple Makasi. Ils sont 39 ex-combattants, qui appartenaient au groupe armé « Force patriotique pour la paix/Armée du peuple ». Ils se sont rendus avec deux armes à feu et une dizaine d’armes blanches.

Ils disent être fatigués de conditions de vie difficile menée dans la brousse. Ils déclarent donc abandonner la lutter armée pour servir sous le drapeau, rapporte la même source.

« Actuellement, ils sont cantonnés à Kirumba », précise le président de JAPED ajoutant que son organisation est dépourvue de moyens pour leur prise en charge. M. Makasi appelle donc le gouvernement congolais et ses partenaires de pouvoir récupérer ces ex-combattants et d’accélérer le processus de démobilisation et ou de réintégration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *