ACTUALITÉ POLITIQUE

Fermeture des homes à l’UNIKIN: la NOGEC plaide pour une réinstallation rapide des étudiants déguerpis

Dans un communiqué signé le mercredi 8 janvier dernier par le président de la NOGEC, Constant Mutamba, plaide pour un temps court d’identification des vrais étudiants afin de permettre une réinstallation rapide de déguerpis nécessiteux.

NOGEC invite le gouvernement à prendre de dispositions particulières en faveur des étudiants nécessiteux et à écourter le délai d’identification des vrais étudiants afin de permettre leur rapide réinstallation dans les homes” a-t-il laissé entendre.

Par la même occasion, Constant Mutamba pointe du doigt Lamuka comme étant à la base des insurrections sur le site universitaire et dans le pays en général.

NOGEC soutient ces mesures préventives qui visent à extirper du site universitaire tous les infiltrés de Lamuka, qui se font passer pour des étudiants, avec pour mission de déclencher une insurrection populaire généralisée au pays” a-t-il déclare.

Respectons et honorons notre police!“, d’un ton triste, Mutamba présente ses condoléances aux familles des policiers sauvagement assassinés lors des deux jours de soulèvement, soit du 6 au 7 janvier dernier à l’Unikin et souhaite des obsèques mérités à ces dignes policiers.

Pour rappel, c’est à l’issu d’une réunion de sécurité de la ville après deux jours de soulèvement des étudiants de l’Université de Kinshasa qui ont causés plusieurs morts et des blessés, que le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire a pris la décision de suspendre toutes les activités du site universitaire et donné un délai de 48h aux occupants de homes de libérer le lieu avant l’intervention de forces de l’ordre.

Jacqueline Kamate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *