Kinshasa : Un indien arrêté pour tentative de corruption

“C’est l’Etat de droit qui est maintenant en marche”, a déclaré un membre du gouvernement. La Direction générale des douanes et accises (DGDA), avec la collaboration de la Police judiciaire, a arrêté un sujet indien, jeudi 9 mai, dans les locaux de sa direction provinciale de Kinshasa, explique le directeur provincial de la DGDA, Pacifique Ntambwe. Selon lui, l’incriminé a été impliqué dans un dossier d’importation frauduleuse. L’Indien avait déclaré avoir une cargaison contenant du sel iodé, mais les agents de la douane ont plutôt trouvé des pagnes contrefaits.

« Nous luttons aussi contre la fraude. C’est l’une des missions de la DGDA. On a reçu une information d’un de nos agents, qu’on a exploitée. J’ai dépêché mes collaborateurs sur le terrain, et ils sont tombés sur la cargaison venue de la cité de Lufu [à la frontière entre la RDC et l’Angola]. On a demandé les documents d’origine. Ils ont déclaré qu’ils avaient du sol iodé, mais dans la cargaison on a retrouvé des tissus imprimés », relate Pacifique Ntambwe.

Il dit avoir fait contrôler leurs installations enregistrées dans la commune de Limete. En évaluant les droits de l’Etat que l’entreprise du sujet indien devrait payer, la somme s’élevait à 1 851 336 000 USD.

« Dans l’ensemble, ils ont payé tout au plus 24 000 USD. Nous étions obligés d’établir le procès-verbal d’infractions. J’ai fait venir le contrevenant pour qu’il signe, il a commencé à trainer les pas et m’a envoyé son collaborateur pour négocier sur le rabais du droit de l’Etat. J’ai refusé. Ils ont commencé à me menacer de mort »,indique M. Ntambwe.

Cet acte est salué par la population congolaise qui veut voir le vrai changement des choses cette fois-ci au pays. C’était dans les installations de la direction provinciale de la DGDA. Il a été surpris en flagrance, lorsqu’il tentait de corrompre le directeur provincial de Kinshasa avec 400 000 USD en liquide. Il lui avait promis d’ajouter 150 000 USD après.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*